Description :L’écorce de chêne blanc rétrécit les varices et les hémorroïdes. Elle est traditionnellement utilisée pour ses qualités astringentes qui aident à soulager la diarrhée rapidement.Pour les problèmes de glandes enflées, telles que la prostate ou l’anus relâché, l’herboriste Alma R. Hutchens signale que la tisane d’écorce de chêne remédie souvent aux fistules dangereuses, telles les fistules anales (canal anormal du rectum). Pour cela, la méthode à utiliser est de prendre un bain de siège qu’on prépare en diluant 40 gouttes de l’extrait par tasse de liquide utilisé. Faire tremper dans l’eau chaude 15 à 45 minutes quotidiennement ou au besoin. Ajouter au besoin de l’eau chaude avec de l’extrait d’écorce de chêne blanc pour garder le bain chaud.

Les Amérindiens utilisent l’écorce de chêne blanc et les autres sortes d’écorce de chêne pour le cou enflé et le goitre (hypertrophie de la glande thyroïde). On l’utilise aussi pour remédier aux écoulements de sang dans l’urine causés par une vessie ulcérée et pour aider à éliminer les calculs. On l’utilise en douche vaginale pour éliminer les pertes blanches. Elle aide à combattre l’eczéma et de nombreux autres problèmes de peau.

L’écorce de chêne blanc est  un puissant antibiotique naturel pour toutes sortes d’infections. Elle est reconnue pour aider à dégager les sinus et éliminer les écoulements de mucus dans l’arrière-gorge. Pour la congestion des sinus, l’écoulement nasal, l’inflammation de la gorge, la pharyngite et autres problèmes reliés à la gorge, utiliser 1 c. à thé dans une tasse d’eau comme gargarisme.

L’écorce de chêne banc peut être utilisée avec d’excellents résultats aussi bien de façon externe que de façon interne. En usage externe, appliquer de l’huile de vitamine E, sur la partie affectée. Imbiber un morceau de coton de l’extrait pour ensuite l’appliquer localement. Couvrir d’une pellicule plastique puis d’un linge pour faire tenir en place.

 

POSOLOGIE:           10 à 40 gouttes trois à quatre fois par jour. Lors de sinusite, prendre 40 gouttes à l’heure jusqu’à ce qu’il se produise un soulagement.

Contre-indication : Déconseillée aux personnes sujettes à la constipation et aux inflammation rénal.

Effets secondaires: Évitez l’usage prolongé.

RÉFÉRENCES:      Alma R. Hutchens, Indian Herbalogy of North America;

Dr Jethro Kloss, Back to Eden;

HOWARD, Dr. A. B., Herbal Extracts, Première Édition, The Blue Goose Press, Michigan, 1983.