Uña de Gato, traduit de l’espagnol, signifie griffe de chat.

En Amérique du Sud, la médecine traditionnelle utilise l’Uña de Gato dans le traitement des plaies et des maux intestinaux. Les habitants du Pérou, pour leur part, se servent de cette plante comme anti-inflammatoire, antirhumatique ainsi que pour traiter les ulcères gastriques, la blennorragie, la dysenterie et les problèmes reliés au système reproductif féminin.

On l’utilise aussi pour traiter l’arthrite, les désordres intestinaux et certains problèmes de la peau.

Il est réputé en particulier pour ses propriétés antivirales capables de dissoudre les tumeurs, pour ses effets régénérateurs sur les cellules et pour ses capacités réparatrices du système cardio-vasculaire.

Des études scientifiques par l’Institut National du Cancer au cours de la dernière décennie ont mené à la vérification de certaines propriétés anticancéreuses et immunostimulantes de l’Uña de Gato.

Noms familiers: Uña de Gato, griffe de chat.
Partie utilisée: Écorce.

Contre-indications

Aucune.

Effets secondaires

Aucun.

Utilisation

40 gouttes à 1 cuillerée à thé trois à quatre fois par jour. Utiliser avec un programme d’élimination intestinale.

Références: HOWARD, Dr. A. B., Herbal Extracts Supplement, Première Édition, The Blue Goose Press, Michigan, 1985.
FOSTER, S., Botanical Series, Cat’s claw health food bus, American Botanical Council, Austin TE, 1995.

Format