L’écorce interne séchée a été utilisée en médecine américaine traditionnelle depuis plus d’un siècle. Les propriétés mucilagineuses de l’écorce font qu’elle a servi comme émollient pour traiter les irritations du système respiratoire, la toux et les inflammations des voies urinaires.

Elle a aussi été employée dans les cas d’irritation des muqueuses de l’estomac et des intestins, d’irritation du système reproducteur féminin, d’hypertrophie de la prostate, des testicules douloureux et des oreillons.

En application cutanée, on dit qu’elle aide à guérir ulcères et furoncles.

L’orme rouge corrige les ulcères internes où qu’ils soient dans le tube digestif ou dans les intestins. Il a des propriétés calmantes et nutritives. Après le septième mois de grossesse, on l’utilise pour faciliter l’accouchement. Son efficacité à traiter les oreillons (maladie virale qui peut conduire à la stérilité) est reconnue depuis longtemps. On l’utilise de façon interne et en application externe aux parties enflées des glandes salivaires à chaque heure jusqu’à ce qu’on se sente mieux.

Noms familiers: Orme rouge.
Partie utilisée: Écorce.

Contre-indications

Aucune.

Effets secondaires

Aucun.

Utilisation

40 gouttes à 1 cuillerée à table trois fois par jour.

Références: TALALAJ, S. & Dr A.S., CZECHOWICZ, Herbal remedies harmful and beneficial effects, Hill of Content, Melbourne, 1989.
HOWARD, Dr. A. B., Herbal Extracts Supplement, Première Édition, The Blue Goose Press, Michigan, 1985.
The Lawrence Review of Natural Products, Facts and Comparisons, St-Louis MO, 1996.

Format